Médiation familiale : une solution étudiée et négociée ensemble

La médiation familiale est un processus qui nécessite l'intervention d'un Médiateur Familial formé et diplômé à la gestion de conflits conjugaux et familiaux.


Le service de médiation familiale peut faire l’objet d’une demande émanant d’un couple ou d’une famille en situation de crise. Elle peut également être recommandée par un conseiller conjugal et familial faisant suite à une consultation en cabinet de conseil conjugal et familial. Aussi, elle peut rentrer dans le cadre d’une MARD ou d’une TMFPO.


Dans tous les cas, la médiation familiale reste une démarche volontaire. Afin de vous assurer un engagement libre et éclairé, un entretien d'information préalable vous est proposé avant de débuter les séances à Vannes et à Rennes.

Famille Selfie
Bandeau final.png

Médiation Familiale

parents et petite fille

La Médiation familiale : pour qui ?

La médiation familiale s’adresse à toutes personnes sujettes à un conflit familial :
 

  • parents divorcés,

  • parents séparés ou en cours de rupture,

  • grands-parents,

  • adolescents,

  • jeunes adultes,

  • personnes âgées,

  • personnes dépendantes,

  • ...

Quelle que soit votre situation, elle vise à rétablir la communication, à négocier et à élaborer des solutions afin de trouver un terrain d’entente qui convienne à chaque membre de la famille.

Médiation familiale et MARD (Mode Alternatif de Résolution des Différends)

Si les pratiques en droit évoluent, les modes alternatifs de règlement des litiges aussi.
 

Aujourd’hui, pour négocier un accord, vous avez la possibilité de vous faire assister par un avocat ou de vous faire accompagner par un tiers neutre et impartial comme le médiateur familial.


Ce dernier tente de faciliter la communication entre les deux parties pour leur permettre de pouvoir résoudre leurs différends à l’amiable en négociant dans l’intérêt de chacun.

Couple qui se sépare
Procédure TMFPO

Médiation familiale et TMFPO (Tentative de Médiation Familiale Préalable Obligatoire)

Après Bordeaux et Arras en 2014, le ministère de la justice a décidé, dans le cadre de la loi du 18 novembre 2016 de modernisation dite « Justice du 21ème siècle » d’étendre l’expérimentation de Tentative de Médiation Familiale Préalable Obligatoire (TMFPO) à onze tribunaux (Bayonne, Bordeaux, Cherbourg, Evry, Montpellier, Nantes, Nîmes, Pontoise, Rennes, Saint Denis de la Réunion, Tours).


Une tentative de Médiation Familiale est obligatoire préalablement à toute requête auprès du Juge aux Affaires Familiales, dès lors qu'il y a déjà eu précédemment une décision de justice.


Également spécialisée et formée à la médiation obligatoire, je vous accompagne dans votre démarche. Contactez-moi pour programmer votre entretien individuel préalable qui sera suivi d’une ou plusieurs séances plénières.

 
 

Médiation familiale et intra-familiale en cas de séparation, divorce, rupture

Vous souhaitez vous séparer ou divorcer ? La séparation et le divorce entraînent des conséquences pour l’ensemble de la famille, et notamment pour les enfants. La Procédure Judiciaire ne peut, à elle seule, pacifier ce moment chargé d'affectif.

Les personnes sont responsables de l'aménagement de leur séparation. Elles peuvent saisir le temps de la médiation pour renouer le dialogue afin de trouver leurs propres solutions.


La Médiation Familiale permet d'aborder différents sujets :

 

  • la coparentalité,

  • l’autorité parentale : la garde des enfants et leur résidence,

  • les droits de visite et d’hébergement,

  • la prestation compensatoire,

  • la contribution financière à l'entretien et à l'éducation (pension alimentaire),

  • le partage des biens (séparation de biens mobiliers et biens immobiliers),

  • toute autre question (éducation, santé, scolarité des enfants, projet d'études supérieures du jeune adulte...).


La Médiation Familiale peut aboutir à un projet d'entente. Si les personnes le souhaitent, celui-ci peut être homologué en Justice.
 

Portrait de couple
Bandeau final.png

Quelques exemples d'affaires familiales dans lesquelles j'interviens :

 
Bisous enfant à grand père

L’utilisation de la médiation pour régler tous vos conflits familiaux

Dans la famille, des conflits peuvent émerger à différentes périodes de la vie, selon les événements et l'évolution de la famille. Cela peut concerner un conflit intergénérationnel ou une recomposition familiale difficile.
 

Par exemple :

  • des relations qui se dégradent entre des parents et un enfant devenu jeune majeur,

  • des liens qui se distendent entre grands parents et petits enfants,

  • une communication tendue dans la famille recomposée,

  • des conflits avec un membre de votre famille,

  • un dialogue rompu avec un proche.


La médiation familiale clarifie ce qui fait conflit et permet de construire des perspectives de résolutions concrètes, notamment concernant les droits de visite et d’hébergement ou encore le soutien financier entre les membres de la famille.

 

La Médiation Familiale Parents-Adolescents et l’inter-compréhension

La médiation Familiale s'applique dans un contexte très spécifique et sensible, celui des relations entre un adolescent et ses parents.
 

Le médiateur familial accompagne en prenant en compte l’autorité parentale et l’autonomie en devenir de l’adolescent.


L'objectif est d’éclaircir la situation, d’échanger sur les désaccords, de réfléchir aux changements envisageables, d’élaborer ensemble des solutions et de prendre des décisions. Il s’agit également de permettre à chacun de s’exprimer et d’être entendu.


Le but est d’apaiser la communication et d’instaurer une meilleure qualité de relation.
 

Les sujets abordés, divers et variés, peuvent traiter de la scolarité (travail, comportement, décrochage), la santé (stupéfiants, alcool, écrans), les valeurs éducatives (argent, communication,
respect, sorties, interdits, fréquentations) ou encore la recomposition familiale.

adolescent seul
 
Petite fille heureuse handicapée

Médiation dépendance pour personnes âgées et personnes handicapées

La médiation Familiale peut aussi être une approche recommandée en contexte gérontologique ou de dépendance, lorsque la mobilisation d’une personne âgée ou dépendante génère des tensions ou des mésententes.


Elle est destinée aux proches aidants et aux familles désirant régler les conflits liés au vieillissement et/ou à l’autonomie de la personne âgée ou de la personne porteuse de handicap : orientation et prise en charge, disponibilité à l’accompagnement, contribution financière de chacun, anticipation de l’avenir (entrée en maison de retraite, organisation de services au domicile)…


Je veille à ce que les décisions envisagées après négociation respectent les droits de leur parent ou de leur proche handicapé.

La médiation successorale : conflit entre héritiers

Vous êtes héritiers, ayant-droits, en désaccord dans le contexte d'une succession ?

La succession lors du décès d'un proche peut entraîner des conflits. La médiation familiale permet aux différents membres de la famille, d'exprimer leurs divergences et de faciliter la communication notamment en matière d’indivision, de partage des biens, de gestion du patrimoine et de mise en vente d’un bien.


Elle propose une aide au déroulement de la succession pour éviter ou résoudre les risques de conflits.


La Médiation Familiale vise à faciliter, autant que possible, l’émergence d'une solution négociée. Les personnes se donnent le temps de réfléchir ensemble, pour explorer les différentes solutions, afin de prendre des décisions acceptées par chacun.

Table des juges